Adel verpflichtet (Noblesse oblige) Agrandir l'image

Adel verpflichtet (Noblesse oblige)

4005556269068

On se plaint souvent (moi-même, parfois...) de l'absence d'arrière-plan crédible - et conséquemment de véritable ambiance - dans les jeux venus d'Outre-Rhin. Eh bien, il est au moins une exception

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

30,00 €

En savoir plus

On se plaint souvent (moi-même, parfois...) de l'absence d'arrière-plan crédible - et conséquemment de véritable ambiance - dans les jeux venus d'Outre-Rhin. Eh bien, il est au moins une exception notable. Un jeu allemand ancré dans une réalité sociale authentique (quoique racornie et même partiellement fossilisée) : je veux parler de l'aristocratie britannique. Or donc, dans Adel verpflichtet, vous allez incarner un lord. Je vous entend déjà penser: «C'est bien joli, mais un lord, ça fait quoi, au juste?». Tout le problème est justement là. Car un lord, ça ne fait rien, sous peine de déroger. Donc, ça s'emmerde (sauf quand il peut chasser le renard, mais vu le climat désastreux de leur île miteuse, c'est seulement quatre fois par an). Alors maintenant, devinette : qu'est-ce qu'on fait quand on a a)du temps, b)des sous et c)de la place chez soi? On fait une collection! Bien, reste juste à savoir ce que l'on va collectionner. Pour un français, le choix serait limité : les timbres-poste ou les conquêtes féminines. Pour un anglais, la première option est trop banale, la deuxième impensable. Vous allez donc collectionner les masques de carnaval, les pots de chambre et les têtes de pipe. Je vous avais dit : réalisme social, évidence psychologique... Du Dickens, quasiment. Mais je m'aperçois que, trop pris par le thème, je n'ai pas encore parlé du jeu. Coupable négligence. Adel verpflichtet est un jeu où tout le monde joue en même temps. Les plus chevronnés ont déjà compris : ça s'appelle un jeu de bluff (ou symétriquement d'intuition). A chaque tour, vous avez en fait le choix entre cinq actions différentes (tenter d'acheter un objet, tenter de piquer un objet, tenter de piquer les sous de celui qui vient d'acheter un objet, tenter d'alpaguer ceux qui ont tenté de piquer ou tenter de faire une exposition). Que ceux qui se disent que cinq possibilités, c'est peu remarquent qu'à quatre joueurs, ça fait déjà 625 combinaisons possibles (sans compter les nuances). Et suivant ce qu'ont décidé les autres, votre tentative pourra vous rapporter un sérieux profit - ou s'achever par un fiasco cuisant... Sous des dehors bouffons (et de fait, c'est un des jeux les plus franchement drôles que je connaisse), Adel verpflichtet est un monstre. Dû à un Teuber alors en plein c½ur de sa période frappadingue (voir aussi Drunter und drüber), avant que le succès des Colons ne le ramène à une sérénité olympienne (et peu productive), il est aux jeux de bluff ce que Le lièvre et la tortue est aux jeux de parcours : le référence indiscutable. Oh pardon, j'avais oublié où nous étions. Je voulais donc dire, la Rolls.

Fiche technique

Age12+