RIZZITANO - How to beat 1.d4 Agrandir l'image

RIZZITANO - How to beat 1.d4

9781904600336

La veine des répertoires d'ouverture clés-en-main ne semble pas devoir se tarir... J'avoue toujours voir arriver avec scepticisme et circonspection chacun de ces innombrables efforts.

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

22,75 €

En savoir plus

La veine des répertoires d'ouverture clés-en-main ne semble pas devoir se tarir... J'avoue toujours voir arriver avec scepticisme et circonspection chacun de ces innombrables efforts. C'est qu'en dehors des objections de principe que l'on peut opposer à l'entreprise (l'une des richesses des échecs n'est-elle pas d'explorer soi-même les méandres sans cesse renouvelés de la théorie des ouvertures pour y trouver des variantes de son goût, de les tester - à ses risques et périls - pour enfin se constituer un répertoire personnel, original et évolutif - et ce quelque soit son niveau ?), les difficultés objectives de l'opération ne sont pas négligeables. Il faut en effet mettre à la disposition de l'amateur moyen (public désigné de l'opération) un répertoire stylistiquement cohérent, raisonnablement solide (l'anglais ""sound"" n'a toujours pas d'équivalent en français), dont l'ossature ne risque pas d'être réfutée en trois jours - et une fois ce choix fait, il faut enfin (il faut surtout...) l'exposer d'une façon suffisamment pédagogique pour que ledit amateur moyen ressorte armé, non pas d'une batterie de lignes de jeu superficiellement comprises, mais d'un vrai répertoire assimilé - ce qui suppose évidemment une compréhension des principes stratégiques autant qu'une connaissance des motifs tactiques typiques et des pièges éventuels à éviter. Et le tout en assurant, si possible, un minimum d'agrément de lecture - l'amateur moyen ne pratiquant en général pas les échecs pour se faire ch... pour se barber. Bref, ce long préambule est destiné à expliquer en quoi, et pourquoi, le présent volume manque complètement sa cible. Si on peut être absolument d'accord avec la volonté de l'auteur de s'appuyer sur une ouverture solide et bien reconnue (ici le Gambit-dame accepté), encore faudrait-il éviter d'envoyer le lecteur à l'abattoir des lignes les plus chaudes de ladite ouverture (et le GDA n'en manque pas). L'une des lignes présentées dans le volume faisait précisément la matière d'un article de fond du dernier Yearbook sous le titre ""Décisions difficiles pour les noirs"" - on ne saurait mieux dire. Quand à l'exposé par lui-même... Qu'on en juge : pas de parties complètes - qui donnent tout de même une idée de la façon dont le jeu peut se développer au soritr de l'ouverture (car l'amateur moyen peut difficilement tirer profit d'un simple ""="" au 16ème coup) et participent à l'agrément de l'ouvrage, pas d'exposé stratéqique clair, pas de mise en évidence des motifs tactiques, et un style d'ensemble qui ressemble à s'y méprendre à celui d'une habituelle monographie Gambit - dont on sait qu'elles sont destinées au joueur chevronné et bosseur... En définitive, l'ensemble paraît parfaitement inutilisable dans sa destination primitive. Reste une monographie sans doute bien faite - quoique sans aucun lustre - mais fatalement incomplète sur le GDA, flanquée d'une deuxième partie peu utile sur les possibles déviations blanches - peu utile puisque seuls les joueurs très confirmés pourront (peut-être) trouver un peu d'intérêt à ce pensum...